Debout contre l’ennemi qui nous traque

Debout contre l’ennemi qui nous traque

Nous avons l’occasion de regarder des films et des documentaires sur des harceleurs, qui suivent et harcèlent les gens avec leur attention importune et leurs avances non désirées. La plupart de ces harceleurs finissent par adopter des comportements nuisibles, voire commettre des crimes.

Et si vous vous espionniez ? Il y a ceux qui aiment surveiller secrètement les mouvements des autres. Peut-être que votre notification a révélé que l’un d’eux était quelqu’un avec qui vous avez récemment travaillé. Mais pourquoi cette personne devrait-elle se soucier de ce que vous faites aujourd’hui alors que vous vous êtes séparés avec un goût aigre dans la bouche ?

L’idée d’être traqué ou espionné n’apporte aucun sentiment positif. Quel plaisir les gens éprouvent-ils à suivre quelqu’un ? Peut-être attendre que quelqu’un trébuche et tombe à plat ventre ? Peut-être espérer un revers pour que quelqu’un puisse admettre qu’il ou elle est nécessaire pour arranger les choses à nouveau ? C’est un peu comme un ex terrible dont vous ne pouvez pas vous débarrasser parce qu’il ou elle ne peut pas avancer – ou, pire encore, laisser l’autre partie avancer !

Savez-vous que vous et moi, en tant que disciples de Jésus, sommes traqués chaque jour ? Le diable est ce harceleur ! La Bible dit : « Votre ennemi, le diable, rôde comme un lion rugissant. [fiercely hungry], cherchant quelqu’un à dévorer » (1 Pierre 5 : 8b, Bible amplifiée). Et ce n’est pas la première fois que l’on dit que le diable fait cela.

Lorsque le Seigneur a demandé à Satan où il avait été, il a répondu : « En circulant sur la terre et en y marchant » (Job 1 : 7, ESV). Mais ce n’était pas seulement par ennui que Satan était partout et passait son temps. Il est vite devenu clair qu’il cherchait quelqu’un pour trébucher, pour blesser. Le Seigneur lui a donc lancé un défi : « As-tu pensé à mon serviteur Job, qu’il n’y a personne comme lui sur la terre, un homme intègre et droit, qui craint Dieu et se détourne du mal ? (v. 8).

Attendez! Cela signifie-t-il que Dieu nous a peut-être présentés à Satan comme Job a été présenté à l’ennemi ? Peut-être! Si nous craignons Dieu comme Job, il se peut que Satan ait été autorisé à nous tester ! Ainsi, la façon dont nous sortons de cette expérience éprouvante dépend entièrement de la manière dont nous restons debout en tant que nouvelles créations en Christ.

Préparation contre l’ennemi

Premièrement, comment pouvons-nous nous préparer à l’assaut, sachant qu’il va survenir et qu’il n’y a aucun moyen de l’éviter ?

Il est alarmant de penser que du harcèlement criminel a lieu et que le diable peut surgir à tout moment. Pierre a dit : « Soyez sobres, soyez sur vos gardes » (1 Pierre 5 :8a, NASB). Il n’est jamais bon d’être pris au dépourvu quand on sait que notre harceleur est persistant. Nous avons été prévenus. Nous avons également été prévenus. C’est le moment de « rester forts dans le Seigneur et dans la force de sa puissance », en vous assurant de porter l’armure protectrice de Dieu, celle-là même qui peut résister au mal (Éphésiens 6 : 10-17).

Des bénédictions pour contrecarrer l’ennemi

Deuxièmement, continuerons-nous à bénir le nom du Seigneur au milieu de cette expérience ?

Job l’a fait ! Quand tout lui fut ôté, il dit : « Le Seigneur a donné, et le Seigneur a repris ; que le nom du Seigneur soit béni » (v. 21b). Job est même allé jusqu’à dire : « Recevrons-nous le bien de Dieu et ne recevrons-nous pas le mal ? (2:10b).

N’oubliez pas que Jésus a parlé de la bénédiction divine de ceux qui ont le cœur pur, mais il a également mis en garde contre le risque de se moquer et d’être injurié, d’être traqué par le mal à cause de notre précieuse relation avec lui (lire Matthieu 5 :8,11). Sa bénédiction continue cependant à mesure que nous supportons les difficultés.

Gérer ceux utilisés par l’ennemi

Troisièmement, comment allons-nous gérer ceux qui sont utilisés par le diable dans notre persécution ?

Il est évident que Satan utilise la tromperie, notamment en encourageant les gens à commettre le péché. Quelqu’un doit faire son sale boulot, non ? La femme de Job a joué un rôle clé dans le plan de Satan lorsqu’elle essayait de le dissuader de garder sa foi au milieu de ses difficultés, en disant : « Tenez-vous toujours fermement à votre intégrité ? Maudis Dieu et meurs » (Job 2 : 9). Même ses amis fidèles lui ont finalement dit que sa souffrance était née de sa méchanceté, alors que Job continuait à espérer en Dieu et à s’accrocher à son innocence.

Jésus lui-même a réprimandé les paroles vaines, comme il l’a fait envers Pierre. Jésus a dit : « Passe derrière moi, Satan ! Vous êtes une pierre d’achoppement pour Moi ; car vous ne pensez pas aux desseins de Dieu, mais à ceux des hommes » (Matthieu 16 :23, NASB). Satan scrute nos activités et espère trouver des moyens d’arrêter notre trajectoire positive pour nous attaquer. Ne lui laissons pas prendre pied.

Il est difficile d’être une cible, surtout lorsque nous voulons pleinement embrasser la nouvelle vie que nous avons en Jésus-Christ. Mais nous devons comprendre que Satan aime utiliser les gens dont la compréhension est obscurcie et dont le cœur est endurci. En laissant Dieu nous débarrasser de notre ancien moi, nous pouvons très bien éviter de donner au diable l’occasion de nous faire du mal ou de nous gouverner à nouveau. Nous ne devrions pas laisser Satan voler notre nouvelle joie au Seigneur en nous mettant en colère et en nous vengeant. Ne laissons pas des paroles vaines sortir de notre bouche et finir par nous mordre.

Nous devrions nous reposer sur le fait que Dieu ne permettra pas aux injustes de réussir. Le temps va bientôt manquer pour le diable. Satan le sait aussi. C’est pourquoi il va et vient frénétiquement, cherchant désespérément des victimes consentantes pour participer à ses projets. C’est pourquoi on dit qu’il a terriblement faim, désireux d’entraîner et de détruire quiconque est pris dans ses pièges. Égoïstement, il ne veut pas affronter seul son destin.

Oui, l’ennemi nous traque, ne servant que son propre appétit ! Ne tombons pas entre les mains de Satan, mais soyons prudents face à sa menace, sachant que notre « Dieu de paix écrasera bientôt Satan sous ses ordres. [His] pieds » (Romains 16 :20). Le harceleur finira par disparaître. Et nous pouvons profiter de notre victoire en Jésus-Christ !

Crédit photo : ©Unsplash/Benjamin Davies

Luisa Collopy est auteure, conférencière et enseignante d’études bibliques pour les femmes. Elle produit également Mula sa Puso (Du cœur) en tagalog (la langue de son cœur), diffusé sur les stations FEBC Philippines. Luisa adore passer du temps avec sa famille autour des repas et du karaoké !